Tribune Octobre 2018

La fête des associations vient de se tenir y entrainant beaucoup de Massicois de tous âges, pressés de s’inscrire à une activité culturelle, sportive. Beaucoup de famille ont dû renoncer parce que tarif trop cher et en augmentation.

Pourtant, les associations font plus que leur possible. Mais leurs actions sont limitées et les sollicitations sont déjà trop nombreuses bien avant la fête des associations.

En stagnation, (alors que le nombre d’habitants augmentent fortement) voire en diminution depuis 10 ans, les subventions municipales ne suivent pas.

En cause, les politiques municipales, départementales, accentuées par les énormes baisses de subventions d’état aux communes, la suppression des contrats d’emplois aidés (des dizaines pour Massy), politique hélas soutenue par le maire.

Alors que l’école va encore pâtir des coupes sombres, la culture et le sport depuis longtemps parents pauvres de l’éducation ne répondront pas aux besoins de la population. Nous ne pouvons pas nous contenter de cet état de fait.

Exigeons ensemble une autre politique de la culture et du sport de masse, avec des moyens adaptés pour le budget 2019. Chiche, M. le Maire, proposez-le dans votre prochain budget.

jan.colette@orange.fr – PCF-14 rue du Château 91300 – https://massypcf.wordpress.com

 

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :