Tribune Janvier 2018

Les inquiétudes légitimes et la détermination des habitants du quartier Villaine concernant le projet des 2-4 rue Migneaux, ont permis par leur mobilisation un 1er recul du Maire de Massy.

Si on ne peut s’offusquer d’une densification avec 5 maisons individuelles et une construction d’un petit immeuble collectif de R+1+combles, de vraies questions restent en suspens :

– aucun logement social et d’urgence n’est prévu alors qu’il y a 3 000 demandeurs de logements sociaux sur la ville.

– au vu des démarches agressives effectuées depuis 2 ans dans le voisinage par un promoteur, qu’elle est la stratégie de la majorité municipale : est-ce de détourner l’obligation de construction de logements sociaux, en saucissonnant le projet ?

Quand il est prévu des immeubles en lisière d’une zone pavillonnaire, il faut que les projets intègrent et organisent les transitions architecturales et paysagères respectant l’environnement avec une protection claire de celle-ci, évitant ainsi la spéculation immobilière.

Les Massicois en ont assez de ce bétonnage systématique lorsque 100 m2 de terrain se libèrent, sans satisfaire pour autant les besoins existants.

Ce projet doit être revu entièrement avec les habitants du quartier, et l’ensemble des élus.

jan.colette@orange.fr-PCF/FdG-14rue du Château 91300- https://massypcf.wordpress.com

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :