RER B et C : investir massivement pour mettre fin à la galère

Notre territoire est desservi par deux lignes de RER, (B et C), régulièrement touchées par des problèmes techniques, pannes, retards… qui transforment les déplacements en galère du quotidien. Il est urgent d’investir pour répondre aux attentes des voyageurs.

Les élus régionaux et parlementaires communistes se sont, de longue date, mobilisés :

➤ pour obtenir les investissements et les améliorations nécessaires pour ces deux lignes,
➤ en faveur de projets importants comme le doublement des voies entre Massy et Valenton (ligne C2) et la création du Tram Express T12 vers Evry et Versailles (en remplacement de la C6)
➤ pour que les nouvelles lignes du Grand-Paris Express n’aient pas pour seul objectif la desserte des grands centres d’affaires mais surtout les villes et quartiers populaires et qu’elles ne se réalisent pas au détriment des lignes existantes.
➤ C’est eux qui ont porté la proposition du Pass Navigo unique qui a permis aux habitants de notre territoire d’économiser jusqu’à 385 € par an.

Transports : Les engagements de

Joëlle PINNA

Cliquer ici pour visualiser l’intégralité du tract

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :