Les 5 mensonges de la campagne contre le statut des cheminots

1er mars 2018

Régulièrement pointés du doigt, les conditions de travail et le statut des cheminots nourrissent critiques et fantasmes, accentués par un gouvernement et des partisans de la casse de l’entreprise publique prêts à tout. Décryptage.

1,33 C’est, en milliard d’euros, le bénéfice net annoncé par la SNCF pour 2017, 2,3 fois supérieur à l’année dernière. De « bons résultats », selon l’entreprise.

À l’heure où le gouvernement annonce sans concertation ni possibilité de débat la fin des recrutements au statut pour les nouveaux entrants à la SNCF, les rumeurs refont surface, à grands coups de « privilèges », faux et parfois même farfelus, mais tellement ancrés qu’une majorité de l’opinion publique se dit aujourd’hui favorable à la disparition de ce statut spécifique.

1 LES CHEMINOTS SONT-ILS EMPLOYÉS À VIE ?

2 LES CHEMINOTS PARTENT-ILS TOUS À LA RETRAITE À 50 ANS?

3 LES CHEMINOTS SONT-ILS MIEUX PAYÉS QUE LES AUTRES?

 

4 LES CHEMINOTS ONT-ILS PLUS DE VACANCES ?

5 LES CHEMINOTS SONT-ILS NOURRIS, LOGÉS, BLANCHIS ?

OÙ SONT LES VRAIS PRIVILÉGIÉS ? « Il va leur falloir un bon paquet d’arguments pour nous expliquer que les cheminots sont des privilégiés alors que les assujettis à l’ISF qui ont bénéficié d’un rabais de 5 milliards d’euros n’en sont pas… » Ian Brossat (PCF), adjoint au maire de Paris.

Pour voir l’intégralité du texte cliquer ici.

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :