LA POSTE : La lutte continue…

16/10/2017

La bataille de la Poste continue dans plusieurs villes du département. A Ris Orangis suite aux rassemblements proposés par la section du PCF, le maire Stéphane Raffalli va proposer à son Conseil municipal de s’adresser aux autres maires du secteur (Lisses, Evry, Courcouronnes, Bondoufle) et leur proposer une initiative commune pour la défense de la Poste sur leur commune. Il a pour cela, mis une pétition à disposition de la population. Ce qui a contraint le maire de Courcouronnes, Stéphane Baudet, à poster un message sur Facebook qui a été repris par le Parisien, pestant contre la distribution du courrier qui n’est plus assuré tous les jours.
A Lisses, depuis la fin du mois de septembre, le bureau de poste n’ouvre plus que 16 h 30 au lieu de 32 h 30 auparavant et il n’y a plus qu’une seule personne au guichet.
Samedi 14 octobre les communistes ont appelé à un rassemblement devant la Poste et à signer une carte-pétition en direction du directeur départemental, M. Folch.
Entre 10 h 30 à 12 heures une centaine de personnes sont passées et ont signé la carte-pétition.
Nous leur avons proposé de nous retrouver devant la Poste tous les samedis matin et de continuer à faire signer la carte-pétition, d’assister au prochain Conseil municipal, afin d’interpeller le maire. Celui-ci, n’est toujours pas intervenu auprès de la Direction de la Poste et n’a pas communiqué auprès de la population, notamment sur le rapport que lui a remis la Poste, pour justifier de la modification de l’amplitude des horaires.
Il manque 3 emplois sur le secteur, nous allons continuer la lutte en amenant des propositions, notamment le développement du secteur colis et de la Banque Postale.
Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :