Hôpitaux Nord-Essonne : Pour la création de centres de santé pluridisciplinaires

02 janvier 2018

Non à la casse des hôpitaux publics de proximité
Pour la création de centres de santé pluridisciplinaires

Au 1er janvier 2018, les trois hôpitaux publics de Juvisy, Longjumeau et Orsay seront fusionnés en un seul établissement dénommé Groupement Hospitalier Nord-Essonne (GHNE). Officiellement, lʼobjectif est de coordonner et dʼaméliorer lʼoffre hospitalière de soins sur le territoire. Mais la vérité se révèle moins sympathique. Il sʼagit de fermer les trois hôpitaux actuels et de les remplacer, dʼici 2025, par un nouvel hôpital situé sur le plateau de Saclay, avec à la clé, la disparition de 500 lits et de 800 emplois. Ce nouvel hôpital serait à peine plus grand que l’actuel hôpital de Longjumeau !

Les raisons de ces mesures ? Elles ont été données par Agnès Buzyn, la ministre de la santé, à lʼoccasion du débat sur la loi de finances 2018 de la Sécurité sociale : réduire coûte que coûte les dépenses de santé dont 30% seraient, selon elle, inutiles ! Ce quʼelle ne nous dit pas, cʼest quʼil sʼagit en fait de livrer nos hôpitaux au secteur privé.
Oui, nos dépenses de santé sont en hausse ! Parce que nous sommes plus nombreux, que nous vivons plus vieux et que des traitements nouveaux permettent de mieux se soigner.
Faudrait-il le regretter ? Non, bien sûr !

Les communistes proposent

➤ Lʼarrêt de toutes les restructurations hospitalières en cours. Les besoins de santé doivent être élaborés dans la proximité en lien étroit avec les professionnels de santé, les organisations syndicales, les associations dʼusagers et les élus locaux.
➤ La suppression de la taxe sur les salaires payée par les hôpitaux. Les 4 Mds dʼeuros dʼéconomies réalisées permettant de résorber le déficit et de créer des milliers dʼemplois.
➤ La création, dans chaque ville ou bassin de vie, dʼun centre de santé public, travaillant
en coopération avec un hôpital de proximité.
➤ Lʼaugmentation du nombre de professionnels de santé en formation.

Voir le tract dans son intégralité

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :