Wissous : Alerte sur les logements de l’ex-OPIEVOY

21/02/2018

Le journal Le Parisien du 20 février 2018 annonce que l’investisseur Action Logement se retirerait du capital de l’ESH Les Résidences Yvelines-Essonne qui gère les logements de l’ex OPIEVOY depuis le 1er janvier 2017. Si elle était confirmée, cette décision priverait le bailleur social de 30% de son capital. Cela s’ajoute aux pertes de recettes de 4 millions d’euros consécutives aux dispositions que le gouvernement a fait adopter dans le cadre de la loi de finance 2018. Cela s’ajoute aussi aux propos récents de son directeur faisant état d’un plan d’économie sur la masse salariale et les budgets construction et entretien.

Lors de la dissolution de l’OPIEVOY, avec de nombreux locataires, les élus communistes avaient proposé la création d’un Office Public HLM Essonnien. La majorité de droite du Département n’en avait pas voulu. Ce qui arrive prouve que c’était pourtant la bonne solution. L’Essonne est le seul département à ne pas avoir d’OPHLM. Il est urgent que M. Durovray, le président du Conseil départemental, prenne ses responsabilités.

Il est également urgent que le maire de Massy s’inquiète de la situation. Qu’en sera-t-il des logements HLM que devait construire Les Résidences Yvelines-Essonne pour compenser la destruction du 1-3 rue de Montpellier ?

Les 1800 locataires massicois, comme ceux de Wissous et de Verrières-le-Buisson peuvent compter sur notre vigilance et notre mobilisation.

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :